Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cochon d'inde Lunkarya

Publié le par Cochon d'inde Club

Provenance du Lunkarya

Le Lunkarya est une race de cochon d'inde crée par des éleveurs passionés. La sélection des sujets couplée au travail des races ont donné naissance à ce magnifique cochon d'inde. La race est en cours d'homologation en France pour être reconnue en tant que telle au standard des races.

Femelle Lunkarya et son petit

Son alimentation

Le lunkraya comme tous les autres cobayes, est un herbivore qui ne synthétise pas la vitamine C et à la flore instestinale fragile. Les granulés complets et le foin de bonne qualité restent son alimentation principale. La variété des fruits et légumes frais non cuits et riches en calcium est importante pour favoriser une bonne croissance et assurer une ossature solide. L'apport en vitamine C est impérative. Les fruits bons à donner au cochon d'inde  

A quoi le différencie t-on des autres cochons d'inde ?

Physiquement semblable à ses congénères, c'est son poil mi-long et bouclé qui le différencie des autres races.  

Ses traits de caractère

De tempérament plutôt pantouflard, le lunkarya a un caractère très cool. Calme et posé, ce grans bavard a un penchant pour la gourmandise. Ces traits de caractère font de lui un animal assez facile à apprivoiser. Il doit être cependant ménagé et être confié à des jeunes adultes responsables qui sauront prendre bien soin de lui. Le cochon d'inde Lunkarya est donc déconseillé pour les enfants en bas âge.

Quels soins pour le pelage du Lunkarya ?

Contrairement aux autres cochons d'inde à pois longs tels que le Péruvien ou le Shelty, le pelage du Lunkarya ne doit pas être brossé pour ne pas casser ses jolies boucles. Il suffit de passer les doigts dans les boucles pour les démêler et éviter la foration de noeuds ou de dreads. Une coupe au ciseaux des poils 2 fois l'an permettra aux poils de repousser fortifiés pour former des belles boucles. Attention, la vérification des poils autour de la zone génitale reste impérative pour ne pas laisser place à la formation de noeuds vecteurs de microbes. 

Mâle, femelle ou couple ?

Choix personnel mais qui doit toutefois être réfléchi. Si vous optez pour un couple, sachant que la femelle est féconde régulièrement, il faut faire attention aux problèmes de consanguinité en cas de portée. L'union consanguine

Mode de vie

Comme tous les cochons d'inde, cet animal diurne a besoin de beaucoup d'attention et de tendresse et de sortir se promener tous les jours dans la maison ou dans le jardin quand le temps s'y prête. Il sera probablement plus heureux d'être élevé par un adulte responsable plutôt qu'un jeune enfant qui ne lui apportera pas forcément suffisament d'attention. Comment bien s'occuper de son cochon d'inde ?   

Cohabitation

Son caractère sociable fait qu'il cohabite en théorie parfaitement bien avec d'autres Lunkarya ou d'autres races de cobayes. Toutefois ce n'est pas une généralité, rappellons que chaque animal a son propre caractère et qu'il y a toujours des exceptions à la règle.  

Reproduction

Cochon d'inde club vous invite à interroger un éleveur de Lunkarya pour tout renseignement complémentaire sur sa reproduction. En effet, la reproduction est un métier qui demande des connaissances spécifiques pour ne pas faire n'importe quoi n'importe comment. Rappelons aussi qu'il est toujours mieux de faire reproduire des cochons d'inde d'une même race entre eux et sans consanguinité et ceci pour la pérénité de cette nouvelle race.

Qui peut adopter un Lunkarya ?

Le Lunkarya aimera grandir dans une maison avec jardin de préférence où règnent calme et vie de famille. Sa vie sera paisible et heureuse avec des gens au caractère calme et aux gestes doux qui auront adopté ce rongeur pour ce qu'il est et non par « effet de mode ». Cette race est donc recommandée pour des passionnés de préférence qui sauront l'élever dans les meilleures conditions tout en lui offrant ce dont il a besoin. Disponibilité, douceur, calme et présence sont les qualités requises pour élever un petit Lunkarya. Les premiers jours dans sa nouvelle famille

Commenter cet article